Ça vaut le détour !

Non classé

abc-boite-lunch-locale

ABC d’une boîte à lunch locale

ABC d’une boîte à lunch locale 990 650 Kassy Charbonneau

L’arrivée du mois de septembre annonce bien souvent le retour à la routine et la rentrée scolaire. Ce qui implique, bien sûr, la fameuse boîte à lunch, qui souvent est vue comme une corvée ou une tâche où l’on manque cruellement d’inspiration plus les mois avancent. Voici donc quelques idées qui stimuleront votre créativité !

De la fraîcheur, je vous prie

Ce qui est plaisant, c’est que les marchés publics offrent encore une abondance d’aliments frais. Pommes, courgettes, bleuets, betteraves… Profitons au maximum de ces produits savoureux et tellement goûteux pour rendre notre lunch attrayant !

Vous n’avez pas accès à un four à micro-ondes pour réchauffer vos aliments ? Pas de panique ! Le sandwich est une bonne option pour vous. Il est possible de le diversifier à votre guise et selon vos goûts. Explorons les diverses possibilités !

Du pain pour tous les goûts

D’abord, varions le pain ! Quoi de mieux que les boulangeries pour vous offrir une diversité de pains. Vous pouvez choisir ceux à la cannelle, aux pommes, au fromage, aux légumes jusqu’aux plus classiques comme les baguettes, les croissants ou les pains multigrains. Il ne tient qu’à vous de choisir celui qui active vos papilles gustatives et de changer d’une semaine à l’autre. Laissez-vous aller, c’est tellement plaisant de faire de nouvelles découvertes !

Et la protéine dans tout ça ?

Vous avez un grand choix avec les boucheries et les divers marchands qui offrent du poulet, du jambon, du poisson, du bacon et plusieurs autres protéines. Pourquoi ne pas apporter votre bœuf, que vous avez fait cuire la veille, le réchauffer et l’ajouter à votre pain et à vos légumes favoris ?

C’est plutôt votre classique jambon-fromage qui vous fait envie aujourd’hui ? Soyez imaginatif et changez votre fromage favori par une nouvelle découverte. Vous pourrez manger votre classique tout en changeant les saveurs de semaine en semaine. Les plus populaires sont les fromages bries, suisses et cheddars. Nous vous suggérons de sortir des sentiers battus et de varier les goûts avec des fromages à croûte molle ou des fromages vieillis. Un vrai régal !

N’oubliez pas les fruits et légumes de saison

Vous êtes friand de bons légumes frais ? Les marchés publics sont l’endroit pour en trouver des savoureux et nutritifs, comme s’ils étaient sortis tout droit de votre jardin. Vous pouvez ajouter à votre sandwich des tomates, de la salade, des poivrons, de la carotte râpée et tout ce qui vous inspire. La créativité est la clé pour rendre un repas amusant et diversifié. Les légumes font également un excellent accompagnement : trempette, crudités et le tour est joué !

En matière de fruits, les pommes s’ajoute bien dans un sandwich. Il y a aussi les poires qui s’harmonisent avec le fromage, les noix, le bacon et le prosciutto. Faites des tests et goûtez ! Vous découvrirez certainement de nouvelles combinaisons alimentaires que vous aimerez et celles-ci pourraient peut-être devenir votre sandwich préféré, qui sait ?

 

Le sandwich est un excellent choix de lunch pour l’heure du dîner. Il est facile à emporter, il n’a pas besoin d’être réchauffé et il se mange partout, même sur le pouce ! Et vous remarquerez que si vous le fabriquez avec un pain, une sorte de viande, du fromage et une bonne variété de légumes ou de fruits, vous avez les quatre groupes d’aliments du Guide alimentaire canadien dans votre boîte à lunch. C’est génial !

 

 

10-faits-pomme

10 faits étonnants sur la pomme

10 faits étonnants sur la pomme 990 650 Kassy Charbonneau

Ahhh l’automne. Les journées raccourcissent, les feuilles changent de couleur et c’est aussi le moment de gloire la traditionnelle pomme ! Existe-t-il un fruit plus symbolique de l’automne que celui-ci ? Aucun ! La croustade aux pommes est même emblématique de cette période. Mais, le connaissez-vous bien ce fruit ? C’est ce que l’on verra.

1- Les vertus de la pelure

Avant de jeter vos pelures, pensez à les infuser avec un bâton de cannelle. Elles font d’excellents thés. En plus, si vous optez pour la Cortland, votre thé aura une belle couleur rosée.

2- Un goût de raisin

On ne sait pas si c’est une idée de génie ou non, mais quelqu’un a inventé une pomme au goût de raisin. Le processus, qui est tenu secret, implique des arômes artificiels pour lui donner son goût. La Grapples est vendue à quelques endroits au Canada et aux États-Unis.

3- Dans le frigo ou pas ?

Étonnamment, et contrairement à plusieurs fruits, la pomme se conserve mieux au frigo. Elle ramollit dix fois plus vite à température pièce… et imaginez avec des bananes. Donc, destination frigo dès l’achat !

4- La pomme à la rescousse

Pas de cidre ou de vin blanc sous la main pour vos recettes ? Pas de problème ! Si vous avez quelques pommes au réfrigérateur, leur jus remplace parfaitement l’alcool en cuisine surtout pour des recettes de jambon, de sauce ou encore de beignes. À essayer ! 

5- L’union du bonheur

C’est fini la cassonade toute durcie. Une tranche de pomme dans le sac et le tour est joué ! Si la cassonade est déjà dure, la pomme la ramollira.

6- Nécessaire

Même si la Cortland et la Honey Crisp sont des pommes qui ne brunissent pratiquement pas, une nouvelle variété, génétiquement modifiée et approuvée par Santé Canada, ne brunit pas d’un pouce. Celle-ci s’appelle Artic.

7 – Diversité

Saviez-vous que l’humanité a connu 20 000 variétés de pommes ? Il y en aurait environ 7 000 toujours cultivées aujourd’hui.

8 – Gare aux pépins  

Mangés en trop grande quantité, les pépins peuvent s’avérer toxiques.

9 – Populaire la pomme 

La pomme est le 3e fruit le plus consommé dans le monde après la banane et les agrumes. Une place de choix !

10 – Un peu d’air 

Pourquoi une pomme flotte-t-elle dans l’eau ? Tout simplement parce qu’elle contient 25 % d’air. Incroyable, non ? 

À vos pommes, prêts ? Mangez (ou cuisinez!)

 

Connaissez-vous la bonne façon de conserver vos légumes?

Connaissez-vous la bonne façon de conserver vos légumes? 1024 525 marie-christine

Vos légumes font souvent mine basse et leur durée de vie vous semble courte? Il n’est pas rare que vous devez mettre vos légumes achetés quelques jours plus tôt à la poubelle? Pour vous aider à éviter le gaspillage alimentaire, nous avons recueilli quelques astuces qui amélioreront la relation que vous avez avec les légumes!

1- Choisissez-les avec soin

Il faut choisir seulement des légumes ne présentant aucun signe de périssabilité. Les signes qui doivent vous alerter sont les légumes flétris, les légumes présentant des parties molles signifiant qu’ils ont reçu des coups et les légumes présentant des taches brunes.  

2- Consommez-les rapidement

Pour éviter le gaspillage et bénéficier de tous leurs vitamines et nutriments, il est recommandé de consommer les légumes rapidement après l’achat. Au fil du temps, leur teneur nutritionnelle se dégrade ainsi que leurs qualités gustatives. Si cela est possible, il est préférable d’en acheter en moins grande quantité, mais plus souvent. Nous vous conseillons d’acheter les produits les plus frais possible.

3- Renseignez-vous sur leurs méthodes de conservation

Saviez-vous que certains légumes supportent mal le froid? C’est le cas du concombre qui flétrit plus rapidement au réfrigérateur. D’autres légumes préfèrent la noirceur comme la tomate. Il est préférable d’en faire la conservation dans des sacs de papier à air ambiant. De cette façon, on allonge sa durée de vie. Certains, comme les champignons évoluent mal dans un environnement humide.  L’humidité est source de mucosité pour certains d’entre eux. C’est pourquoi, les maraîchers les conservent dans des sacs en papier. Les asperges, quant à elles, doivent être réfrigérées. On conseille de les conserver dans des essuie-tout humides ou debout dans 2 cm d’eau.

Le “web” est une bonne façon d’obtenir de l’information sur les méthodes de conservation, mais la meilleure façon est de vous renseigner directement aux producteurs. Ils connaissent leurs produits par coeur!

4- Évitez l’humidité

L’humidité peut faire pourrir plus rapidement les aliments frais. Une bonne façon d’en diminuer le pourcentage est d’étaler quelques serviettes en papier dans votre bac à légumes. Le papier va absorber la condensation générée par les légumes lors de leur refroidissement.

5- Éloignez les pommes

Les pommes projettent de l’éthylène qui fait mûrir les fruits et légumes à proximité plus rapidement. Il ne faut donc pas les mettre dans le bac à légumes. Il est conseillé de les mettre au réfrigérateur dans un sac en plastique.

 

 

Un pique-nique parfait

Un pique-nique parfait 1024 525 marie-christine

On a tous (ou presque …) de beaux souvenirs de pique-nique en famille ou en amoureux. Que ce soit dans un parc, à la plage, à la montagne ou même dans votre cour, il est toujours plaisant de changer son quotidien en prenant part à cette expérience. Pour profiter à fond de ce moment, il est important de prévoir quelques indispensables! Voici à quoi il faut penser pour avoir le plus parfait des pique-niques.

Côté matériel, faire l’acquisition d’un sac de pique-nique dans lequel on trouve des couteaux, fourchettes, cuillères, verres, assiettes, ouvre-bouteille, planche et couteau à pain et des serviettes de table est l’idéal. Vous n’aurez qu’à y insérer votre repas et vos boissons fraîches. Une nappe ou une couverture assez grande pour y installer le repas ainsi que vos invités est un indispensable.

Pour les jeunes enfants et les adultes maladroits, prévoyez des lingettes ou des débarbouillettes mouillées dans un sac en plastique. Prévoyez aussi un sac pour la vaisselle sale et un pour les déchets. Un parasol peut aussi être agréable quoique ce ne soit pas obligatoire! Si vous en n’avez pas, chapeaux et casquettes sont de mise tout comme la lotion solaire et le chasse-moustique. Pour ajouter une touche de plaisir à la journée, nous vous conseillons d’apporter des jeux extérieurs: ballon, frisbee, «hula hop», etc.

Qui dit repas en plein air, dit risque d’intoxication alimentaire. Il faut porter une attention plus particulière à vos choix d’aliments puisque les bactéries en affectionnent certains. Dans un monde idéal, il faut consommer la nourriture dans les deux heures de sa sortie du réfrigérateur. Étant donné qu’il n’est pas toujours possible de respecter un horaire aussi serré, vous devez conserver les aliments dans un contenant avec des sacs réfrigérants communément appelés Ice-Pak. Évitez de conserver les aliments dans le coffre de la voiture en plein soleil.

Un peu de vigilance concernant le choix des aliments vous aidera aussi à passer une belle journée… sans lendemain au lit. Viandes, volailles, charcuterie, produits laitiers, oeufs, mayonnaise sont particulièrement à risque de créer des indigestions. Assurez-vous de les garder aux frais. Si les aliments périssables sont tièdes, ne pas les consommer. Par ailleurs, on oublie souvent en pique-nique de se nettoyer les mains avant de manger. Utilisez des serviettes humides jetables ou du gel antiseptique.

Heureusement, les bactéries affectionnent moins certains aliments par leur faible teneur en eau ou leur technique de conservation. Les fruits et les légumes, les saucissons secs et les viandes séchées ainsi que les noix et les graines comportent peu de risque d’intoxication. Notre top 10 des aliments incontournables est le melon d’eau, les petits fruits de saison, les crudités et trempettes, pitas, l’houmous, la baguette de pain, la couronne de crevettes surgelées (se dégèlent en route), les noix et les fruits séchés, les yogourts en tube congelé et les jus mélangés à de l’eau pétillante.

 

BBQ pour les débutants

BBQ pour les débutants 1024 525 marie-christine

L’arrivée de l’été rime avec saison du bbq! Toutes les occasions sont bonnes pour déguster de bonnes grillades entouré des personnes qu’on aime. Nul besoin d’être un grand chef pour réussir votre repas! Voici quelques astuces qui vous aideront à passer des moments savoureux.

Avant toute chose, il est important d’avoir une grille bien propre. Vous devez donc bien la nettoyer à l’aide d’une brosse spécialement conçue pour les BBQ. Votre brosse a disparu dans le cabanon? Pas de panique! Vous pouvez utiliser du papier d’aluminium en boule pour nettoyer la grille. Il est plus facile de nettoyer les grilles lorsque le bbq est chaud.

Préalablement à la cuisson, il faut préchauffer le bbq pendant une période d’au moins 30 minutes. C’est un bon moment pour faire tempérer votre viande à température pièce. Si vous n’avez pas mariné votre viande, vous pouvez y rajouter de l’assaisonnement.

Ensuite, badigeonnez les grilles d’huile à l’aide d’un pinceau résistant. De cette façon, vous diminuez les chances que la chair reste collée.

Avant de déposer les grillades sur le gril, assurez-vous de les avoir bien égouttées. Cela empêchera les flammes de carboniser vos pièces et de diffuser de la fumée.

Il faut toujours manipuler la viande avec précaution et à l’aide d’une pince. Pour ne pas perdre saveurs et tendreté, il est déconseillé de piquer la viande avec les ustensiles

Orientez toutes les pièces dans le même sens, en diagonale par rapport aux lignes de la grille. Les viandes les plus longues à cuire doivent être placées au centre de la grille. Pour le poisson, préférez des morceaux avec peau.

Entre la cuisson et la dégustation, vous devez laisser la viande se reposer quelques minutes en température pièce et sous un papier d’aluminium. Cela permettra au jus de rester à l’intérieur lorsque vous la couperez.

Bon appétit !